top of page
  • Photo du rédacteurCath @MyMarketingToolbox

Comment j'ai lancé mon podcast en 8 étapes simples, ou presque…

... et les leçons que vous pouvez tirer de mon expérience.


Le 11 février 2021, les premiers épisodes de My Fashion Stories Box Podcast étaient en ligne. C'était le début d'une très belle aventure et je n'ai jamais regretté, à aucun moment, d'avoir franchi le pas.

J'ai commencé à écouter des podcasts quand la pandémie et les couvre-feus ont débuté. J'ai vraiment apprécié ce format et toutes les choses que je pouvais apprendre tout en faisant des activités un peu plus manuelles ou en promenant. C'était un moyen pour moi de travailler sur mon état d'esprit.




Cependant, je pensais que cela serait trop difficile de lancer mon propre podcast, avant même d'avoir commencé à faire des recherches! J'avais une idée en tête mais je pensais qu'elle ne serait pas intéressante pour les autres ou que je n'aurais pas l'air professionnelle.


Malgré tout, j'ai quand même lancé My Fashion Stories Box Podcast et voici les étapes que j'ai suivies pour le lancer en 2 mois.



Comment j'ai lancé mon podcast en 8 étapes simples


  • 1ère étape: Je me suis battue avec mon syndrome de l'imposteur


Le plus gros défi que vous pouvez avoir à relever quand vous commencez quelque-chose de nouveau est cette petite voix à l'intérieur de votre tête qui vous dit que vous allez vous planter. Pour moi, cette petite voix a été particulièrement forte quand j'ai commencé à écouter d'autres podcasts sur l'histoire de la mode. Elle me disait que jamais je ne serais ou n'aurais l'air aussi professionnelle que ces historiens de la mode, que tout le monde se moquerait de moi, que le son de ma voix n'était pas beau... Bref, je vous laisse compléter avec toutes les remarques que cette petite voix peut vous faire.


Ce n'est que quand j'ai finalement commencé à travailler activement sur mon podcast que cette petite voix s'est tue... pour un moment.


Mon conseil pour vous aider à combattre le syndrome de l'imposteur est de commencer à travailler sur votre podcast. Être actif.ve montrera à cette petite voix dans votre tête que vos intentions sont sérieuses, peu importe ce qu'elle pourra vous dire concernant vos défauts comparés aux autres.


  • 2ème étape: J'ai regardé ce qui se passait sur le marché du podcast parlant de l'histoire de la mode


Une fois ma décision prise et le sujet général de mon podcast choisi, l'histoire de la mode, je suis allée faire un tour sur Spotify et Apple Podcasts pour regarder les autres podcasts qui traitaient le même sujet. J'ai entré des mots clés en lien avec mon thème. J'ai commencé à suivre et à écouter certains podcasts.


Mon conseil dès que vous êtes prêt.e à lancer un podcast est de 1) déterminer le thème général de votre podcast (coaching, conseils, histoires, Antiquité, meurtres,....) et de 2) regarder ce qui existe déjà sur le marché des podcasts sur Apple Podcasts, Google Podcasts, Spotify, etc. Commencez à en suivre certains et à écouter leurs épisodes.


  • 3ème étape: J'ai noté tout ce qui me plaisait dans les podcasts que j'écoutais


Pas seulement les podcasts en lien avec le thème général que j'avais choisi pour mon propre podcast mais également les autres podcasts que j'écoutais pour mon plaisir. Cela m'a aidé à déterminer le ton que je voulais avoir (pas trop sérieux), la manière dont je voulais présenter mon contenu etc.


Le podcast qui a été une énorme source d'inspiration et celui qui m'a motivé de passer à l'acte est Let’s Talk about Myths Baby par Liv Albert. J'ai pris tellement de plaisir à écouter sa manière peu conventionnelle de parler de la mythologie grecque que j'écoutais ses épisodes d'une traite, en attendant le prochain avec impatience. J'ai décidé d'adopter la même approche dans ma manière de raconter l'histoire de la mode, un sujet qui est d'habitude abordé de manière très sérieuse.


Je ne suis pas une historienne de la mode ou une académicienne et, ce qui m'intéresse ce sont les petites histoires, parfois amusantes mais toujours inattendues, que vous pouvez trouver à l'intérieur de la GRANDE Histoire de la Mode.

Un grand merci à toi Liv Albert pour avoir été une inspiration dans le lancement de mon propre podcast!


J'ai aussi commencé à suivre les podcasts ou les podcasters sur Instagram pour voir quel type de contenus additionnels ils partageaient pour accompagner chaque épisode. C'est comme ça que j'ai développé le concept de Carnets Visuels publiés sur Instagram et Facebook pour accompagner chaque épisode et un post plus complet sur mon blog, puis un audiogramme avec un extrait de l'épisode pour donner envie aux gens d'aller écouter l'épisode en entier. J'ai également ajouté une page spéciale sur mon site regroupant tous les épisodes du podcast.


Mon conseil est de vraiment écouter d'autres podcasts, de les suivre sur les réseaux sociaux, de voir quels contenus, quelles actions ils mettaient en place pour promouvoir leurs épisodes. Notez tout ce qui vous plait, tout ce qui se rapproche de votre personnalité et adaptez-les à votre propre podcast.


  • 4ème étape: J'ai travaillé sur le concept de My Fashion Stories Box Podcast concept


Après toutes ces recherches, j'ai pris le temps de m'asseoir, de regarder mes notes et de réfléchir à mon propre podcast.

J'ai un carnet spécial dans lequel je notais toutes les idées que je pouvais avoir pour mon podcast.


Le concept général était l'histoire de la mode, un sujet que j'adorais enseigner à l'école de mode et par lequel mes étudiants étaient intéressés. Ils me disaient toujours qu'ils aimaient la manière dont j'enseignais, que ce n'était pas ennuyeux, que c'était comme si ils allaient à un spectacle, comme si ils écoutaient des histoires car j'ajoutais toujours quelque-chose de personnel.


En me basant sur ces retours, j'ai décidé de me concentrer sur la vulgarisation de l'histoire de la mode, sur les petites histoires insignifiantes. C'est de cette manière que j'ai eu mon concept: un podcast sur les petites histoires de l'histoire de la mode.

Mes objectifs étaient:

  • de raconter des histoires sur la mode, le monde de la mode, l'histoire de la mode

  • de raconter des anecdotes, des histoires drôles sur la manière dont les gens s'habillaient dans le passé

  • de parler des différentes traditions et des différents costumes à travers l'Histoire et autour du monde

  • de parler de livres

  • d'interviewer des designers, des couturiers, des acteurs du monde de la mode

  • d'analyser les fashion weeks et de trouver des références historiques et culturelles

  • d'analyser des séries et films historiques


Puis, j'ai travaillé sur le nom du podcast. J'avais en tête quelque-chose lié avec les petites histoires à l'intérieur de la GRANDE Histoire. Un peu le même concept que la série La Petite Histoire de France. C'est très drôle, léger et j'aime beaucoup. Je suis donc arrivée à des noms comme “La Petite Histoire de la Mode”, “Les Petites Histoires de la Mode” qui sonnaient vraiment bien en français mais pas terrible en anglais. En effet, pour pouvoir attirer un public international, j'avais décidé que mon podcast serait en anglais. Il avait donc besoin d'un nom en anglais.


J'ai joué avec les mots anglais “stories” (histoires), “fashion” (mode) et “box” (boîte), rappelant également le nom de mon entreprise, "My Marketing Toolbox". J'ai rajouté "my" (mon/ma) pour que les gens puissent se l'approprier et cela a donné “My Fashion Stories Box Podcast”!


Mon conseil est de passer un peu de temps sur le concept de votre podcast. Qu'est-ce que vous voulez faire, obtenir avec votre podcast? Regardez aussi ce qui vous rend différent, unique par rapport aux autres. Vous pouvez avoir une approche différente sur un même sujet, une façon de parler de sujets complexes de manière simple etc. Travaillez sur les objectifs de votre podcast et résumez-les en une ligne. Et, enfin, trouvez un nom qui reflètera la personnalité, le concept et les objectifs de votre podcast.



  • 5ème étape: J'ai fait des recherches sur les choses dont j'avais besoin pour lancer un podcast


J'ai lu des posts, des articles, je me suis inscrite à des lettres d'information, j'ai téléchargé des guides, le tout pour comprendre ce dont j'avais besoin pour lancer et gérer un podcast. Et, en fait, ce n'était pas si compliqué ou effrayant que ça.


En gros, pour lancer votre podcast vous avez besoin de:

  • des écouteurs

  • un microphone (J'utilise Samson Go Mic)

  • un logiciel pour éditer (GarageBand ou Audacity, les deux sont gratuits. J'ai commencé avec GarageBand et j'utilise maintenant GarageBand pour l'enregistrement et Audacity pour l'édition)

  • une plateforme d'hébergement (après quelques recherches, j'ai fini par choisir Buzzsprout)

  • une musique (j'ai fais des recherches sur des sites de musique spécialisés puis j'ai fini par demander à mes voisins à Istanbul qui avaient un studio de musique si je pouvais utiliser une de leur musique. Celle que j'utilise en bande son s'appelle Patara par Cagan Tunali de NoiseIst Records)

  • une compréhension générale de comment structurer votre podcast: une intro, le corps, une conclusion

  • pour le jour du lancement, vous avez besoin de: une bande annonce et des 3 premiers épisodes déjà publiés sur les annuaires de podcasts (Apple Podcasts, Google Podcasts, Spotify,...)


Le seul investissement que j'ai fait, en dehors de mon temps et de mon énergie, a été dans le microphone et dans la musique. Les 3 premiers mois sur Buzzsprout sont gratuits et j'ai commencé à payer une fois sûre que j'allais continuer à podcaster pour pouvoir avoir tous mes épisodes sur la plateforme d'hébergement.


Mon conseil est de ne pas vous laisser trop submerger par vos recherches. Plus vous lirez, plus vous pourriez comprendre que lancer un podcast est compliqué, pas pour vous et vous pourriez abandonner votre idée à cette étape. Oui, lisez pour vous préparer mais ne lisez pas trop. Cela pourrait être contre productif.


  • 6ème étape: J'ai appris les compétences nécessaires et j'ai pratiqué (je pratique toujours)

Je savais déjà plus ou moins éditer, ayant déjà testé il y a quelques années mais mes compétences étaient un peu rouillées.

Juste après avoir reçu mon micro, j'ai fait une séries de tests, d'essais, et bien sûr d'erreurs, pour enregistrer et éditer.

Mon conseil est que c'est bien de passer du temps à apprendre les compétences et que c'est complètement acceptable si la qualité du son ou de l'édition n'est pas parfaite au début. La pratique vous aidera à vous perfectionner. Quand j'écoute mes premiers épisodes, je peux entendre plein de défauts (bruits de voitures en arrière plan, personnes marchant dans la rue, mes chats, mon frigo...). N'essayez pas d'être parfait.e dès le début. Donnez-vous la possibilité de vous améliorer pour que vous puissiez aussi vous rendre compte du chemin parcouru.



  • 7ème étape: J'ai créé un programme de lancement


C'est bien beau d'avoir votre concept de podcast, de maîtriser les compétences requises et d'avoir vos premiers épisodes prêts à être publiés. Mais c'est encore mieux quand les gens ont déjà entendu parler de votre podcast avant son lancement...


Une semaine avant le lancement officiel, j'ai commencé à donner quelques indices sur mes réseaux sociaux. J'ai préparé un post "Bientôt" et une fenêtre pop up sur mon site internet où les personnes pouvaient souscrire à la liste de diffusion.

Ensuite, j'ai commencé un compte à rebours dans mon fil d'actualité et dans mes Stories jusqu'au Jour-J.

Le Jour-J, j'ai publié une vidéo présentant le podcast tandis que la bande annonce et les 3 premiers épisodes étaient déjà en ligne.

J'ai aussi publié un post sur mon blog pour introduire le podcast et les carnets visuels des premiers épisodes.


Avoir mis en place tout cela m'a permis de sensibiliser ma communauté sur mon podcast. Mes abonnés ont pu commencé à écouter et ont même partagé le podcast dans leurs stories avec leurs communautés.


A ce moment-là, je n'avais pas créé de compte Instagram dédié à My Fashion Stories Box Podcast. Je ne me sentais pas encore prête. Cependant, avoir un compte Instagram dédié peut être un bon moyen de regrouper toutes les annonces de votre podcast en un seul endroit. Et n'oubliez pas de communiquer sur votre podcast et vos nouveaux épisodes sur vos profils!


Mon conseil est de ne pas se sentir intimidé.e quant à la communication autour de votre podcast, surtout dans la phase de pré lancement qui est cruciale pour sensibiliser votre communauté. Vous allez peut-être penser que personne ne sera intéressé ou qu'on va vous juger. Cependant, vous pourriez être surpris.e de voir comment votre communauté peut être chaleureuse et accueillante. J'ai reçu beaucoup de messages de soutien et eu beaucoup de partages durant les premières semaines de My Fashion Stories Box Podcast.


  • 8ème étape: Je me suis, encore, battue avec mon syndrome de l'imposteur (et oui)


Bien entendu, la petite voix dans ma tête n'était pas partie très loin et s'est fait un plaisir de revenir juste au moment où je m'apprêtais à cliquer sur le bouton "Publier" pour mon premier épisode.

“Tu te prends pour qui?!”, “Tu crois vraiment que tes histoires intéressent les gens?”, “Tu vas voir, personne ne va aimer, personne ne va écouter. Tu es juste en train de perdre ton temps!”


Et, pendant une demi seconde, j'ai presque tout annulé. Mais le problème était que je ne pouvais plus annuler. Trop de personnes étaient au courant et attendaient mon podcast avec impatience. C'était, et ça l'est toujours, mon bébé et j'en parlais à tout le monde: mes amis, mes étudiants, mes voisins, mes chats (lol), ma communauté. Faire marche arrière n'était plus possible.


Mon conseil est que, pour éviter cette petite voix vraiment très embêtante, il faut parler de votre projet de podcast le plus possible. De cette manière, vous vous sentirez responsable envers votre communauté et vous ne pourrez pas faire marche arrière.



J'espère que cet article vous a permis de voir que lancer un podcast n'était pas comme les Douze Travaux d'Hercule, qu'au contraire, c'était à la portée de tous, à condition de savoir quoi faire.


Et si vous n'êtes pas sûr.e de la manière dont vous pourriez ajouter un podcast dans votre stratégie marketing et communication, pourquoi ne pas réserver un appel découverte avec moi? Nous discuterons de vos challenges et de vos attentes.


A bientôt et bon podcast!


Cath @MyMarketingToolbox


3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page