top of page
  • Photo du rédacteurCath @MyMarketingToolbox

Communiquer ou ne pas communiquer? Que faire quand le monde est en train de s'effondrer?


Dans cet article, je vais vous parler des trois étapes que j'ai suivies dans les semaines qui ont suivi le début du conflit en Ukraine. Je vais vous expliquer pourquoi vous devez continuer à faire entendre votre voix, même si cela peut faire peur au regard de l'actualité.



Photo par Glenn Carstens-Peters, Unsplash https://unsplash.com/@glenncarstenspeters
Photo par Glenn Carstens-Peters, Unsplash https://unsplash.com/@glenncarstenspeters

Au matin du 24 février 2022, comme tout le monde, je me suis réveillée aux nouvelles de la Russie envahissant la région du Donbass, venant ainsi à bout de la relative stabilité et tranquillité d'esprit que j'avais réussie à obtenir après mon retour en France.

L'annonce d'une nouvelle guerre n'est jamais une bonne nouvelle, peut importe le pays ou la région du monde où elle éclate. Cependant, ce conflit me laisse un arrière goût très amère. La Russie et l'Ukraine sont deux pays que j'affectionne particulièrement. J'ai vécu 7 ans en Russie. J'ai voyagé régulièrement en Ukraine. J'ai des amis russes. J'ai des amis ukrainiens. J'ai des amis russes aux origines ukrainiennes et des amis ukrainiens aux origines russes, des amis français mariés avec des Russes ou des Ukrainiens. Un contexte très complexe comme vous pouvez le voir. Et je me suis sentie complètement inutile, complètement perdue. D'un point de vue personnel, ça a été un cauchemar psychologique. Et, d'un point de vue professionnel, ce n'était pas mieux.


Ce conflit n'est pourtant pas la première crise que je vis. Je suis née dans les années 80 et le premier conflit dont je me souviens, même si j'étais trop petite pour le comprendre, a été la Guerre du Golfe puis le Génocide au Rwanda. Et vous vous souvenez certainement tous du 11 septembre, de la guerre en Iraq et de ses conséquences. Quand j'étais à Moscou, il y a eu les attaques dans le métro. Quand j'ai déménagé en Turquie, c'était la guerre en Syrie, les attentats à Istanbul, puis le coup d'état. L'Afghanistan et les Talibans. La Libye. Le Liban. Le Printemps arabe... La liste pourrait être beaucoup plus longue. Sans oublier, bien sûr, le Covid 19 et toutes les répercussions économiques liées à tous ces conflits.


Comme vous le savez, cette année j'ai relancé My Marketing Toolbox avec une nouvelle offre de services. J'ai recommencé mon podcast, My Fashion Stories Box. J'ai revu mon plan de communication pour mon blog et mes réseaux sociaux. J'étais à fond dedans, très motivée et me préparais pour une très bonne année.


Le jeudi est généralement le jour de sortie des nouveaux épisodes de My Fashion Stories Box. Le jeudi 24 février, étant donné l'annonce d'une nouvelle guerre, je n'étais pas sûre si je devais publier mon nouvel épisode. J'ai attendu jusqu'au soir pour finalement appuyer sur le bouton "Publier" mais je me sentais illégitime de communiquer dessus. Donc je n'ai fait aucune communication autour de ce nouvel épisode ce jour-là. Comme vous l'imaginez, cet épisode n'a pas été le meilleur en termes d'écoutes...


Que faire alors quand le monde semble se désintégrer autour de nous? Devons-nous continuer à communiquer ou non?


  • 1ère étape: Prenez le temps de digérer les informations et la nouvelle situation


C'est tout à fait normal de se sentir dépassé.e dans ce genre de situation. Le futur semble sombre. Les images d'anciens conflits reviennent à l'esprit. Les médias sont saturés d'informations et de photos en provenance d'Ukraine. Tout le monde en parle. On se sent un peu coupable dans notre vie sécurisée alors que des personnes l'ont perdue. On ne sait pas quoi faire, quoi dire, comment réagir. Il y a tellement d'informations venant de tous les côtés qu'on ne sait plus ce qui est vrai de ce qui est faut. On se sent complètement désorienté.e.


Le jour qui a suivi l'invasion, je l'ai passé à lire la presse française, la presse russe, les médias internationaux, les analyses politiques et géopolitiques, ainsi que les commentaires des candidats à l'élection présidentielle (parce que oui, nous élisons le nouveau président de la République française ce printemps). Je regardais les bulletins d'information. J'ai contacté mes amis.


Je me sentais coupable et désorientée. Je ne savais pas comment je pouvais aider. Je me sentais illégitime de communiquer sur mon podcast dédié à l'histoire de la mode et de communiquer sur mes services alors que des personnes souffraient de la guerre.

Après une semaine sous ce régime, j'ai décidé d'arrêter de regarder les informations. J'ai limité mon temps sur les réseaux sociaux pour faire une détox de tous ces messages que je lisais et qui me perturbaient, comme cette russophobie et cette escalade de la haine. Je ne pouvais plus le supporter. J'ai toujours cru que les différences et les incompréhensions pouvaient être dépassées par les discussions, l'éducation la culture et l'art. Et là, devant mes yeux, j'avais la démonstration du contraire. C'était comme un immense échec.



  • 2ème étape: Faites un point sur vos valeurs et missions en tant qu'entrepreneur.e. Retournez aux origines de votre business.


J'ai décidé de revenir aux racines de My Marketing Toolbox, de relire les missions et valeurs que j'avais reliées avec mon entreprise et ma vie personnelle.


Parmi mes valeurs sont le Respect, le Partage et la Transmission.

Et mes missions sont:

  • Offrir des services en marketing et communication adaptés aux besoins des entrepreneur.es.

  • Aider les entrepreneur.es opérant dans les sphères culturelles et sociales dans leur mission de rendre le monde meilleur.

  • Aider les acteurs des mondes artistique, culturel et de la mode à faire entendre leurs voix.

  • Utiliser le marketing afin de créer une société meilleure avec un accent sur la culture et l'art.


J'ai aussi relu le Manifeste de My Marketing Toolbox "Nous croyons"

  • Nous croyons que le marketing peut changer le monde et créer une meilleure société plus égalitaire basée sur le respect: le respect des personnes et le respect de Mère Nature.

  • Nous croyons qu'une meilleure compréhension entre les différents peuples de la Terre peut être obtenue à travers l'art et la culture.

  • Nous croyons que le partage, l'enseignement et expliquer sont le futur et que les générations futures sont notre priorité, tout en ayant toujours à l'esprit les leçons du passé et l'Histoire.

  • Nous croyons que les collaborations, la fraternité et la sororité sont plus forts que la peur et la haine.

  • Et nous croyons que, en aidant les entrepreneur.es et les petites entreprises à faire entendre leurs voix, nous pourrons construire de meilleurs lendemains.


  • 3ème étape: Déterminez la manière dont vous pouvez faire une différence à votre niveau en tant qu'entrepreneur.e.


En revenant aux missions que je m'étais assignée, je me suis sentie plus forte et avec plus de pouvoirs. J'étais convaincue d'avoir un rôle à jouer et que je ne devais pas arrêter de communiquer. Et même si je suis une petite entreprise avec une portée limitée, à mon niveau, je peux aider à changer les perceptions. Ma voix compte. Tout comme la vôtre compte.


Je vais continuer à faire entendre ma voix et à raconter mes histoires et je vais continuer à aider les gens à faire de même. Les mots peuvent changer le monde. Les histoires peuvent changer le monde.

Oui, les temps sont difficiles. Le futur est sombre. Tout ce que vous direz pourra être déformé ou utilisé contre vous. Vous pourrez blesser certaines personnes. D'autres vont vous détester. Tout est exacerbé en temps de conflit. Personne ne réagit de manière rationnelle.

Cependant, en tant qu'entrepreneur.e, vous avez une mission. Et, peu importe laquelle, vous devez l'accomplir.

Ne vous taisez pas. Ne restez pas silencieux. Continuez à communiquer, partager, échanger, discuter.

Vos posts, vos épisodes, votre activité sur les réseaux sociaux, vos lettres d'information sont peut-être un rayon de soleil, une bulle d'air frais pour ces personnes.


Votre communication sera un acte de résistance, la même résistance que les humains ont démontré pour repousser les envahisseurs depuis la nuit des temps. Et ne sous-estimez pas ces petits actes de résistance.


J'espère que cet article vous a fait vous sentir mieux et prêt.e.s à communiquer durant des périodes sombres.


Et si vous avez des questions ou des doutes, pourquoi ne pas réserver un appel de découverte avec moi pour discuter de vos challenges et de vos attentes?


En attendant, vous pouvez regarder mes offres pour vous aider à faire entendre votre voix et raconter votre histoire.


A bientôt!


Cath @MyMarketingToolbox


0 vue0 commentaire

Commentaires


bottom of page